Revue de presse

Antonin Auvray sur le site http://www.actu-vacances-nosybe.com/course-maki-run-nosy-komba-2013/ :
« Trail de Nosy Komba, 18 km en à peine 2h pour les premiers !
Course à pied Maki Run
C’est par une journée ensoleillée qu’a eu lieu ce samedi 7 Septembre 2013 la première édition du Maki Run, une course à
pied organisée sur l’île de Nosy Komba qui a réuni 48 participants de diverses nationalités, participants venus de Nosy Be,
Diego et même Fort Dauphin.
Cette course à pied que j’imaginais plus comme une randonnée découverte de Nosy Komba en était loin ! C’est à un véritable
Trail de 18 km avec plus de 1 100 m de dénivelé au coeur de Nosy Komba à travers plantations de café et de vanille à laquelle
ont été confrontés les 48 participants.
Le départ a été donné à 9h00 au village d’Ampangorina, joli village de pêcheurs proposant de nombreux magasins d’artisanat
local. Mais le départ donné, à ma grande surprise ce n’est pas uniquement les 48 participants qui partent mais aussi une
grande partie des spectateurs qui les ont accompagnés durant les premiers kilomètres, et les plus jeunes sont loin d’êtres les
plus mauvais. 622m, ça ne vous parait pas haut ? Avec des montées à pic comme Nosy Komba en propose je vous assure que le
sommet ce mérite plus qu’on ne peut le penser…
Personnellement je me suis arrêté au dernier point de contrôle pour prendre quelques photos, et les points de vues sont plus
qu’agréables ! Depuis les différents points de l’île on peut observer Nosy Be, Nosy Tanikely et Madagascar d’un angle
différent que peu de personnes prennent le temps de découvrir et qui pourtant valent le détour ! Sans faire toute la randonnée
de 18km, plusieurs guides pourront vous faire découvrir ces coins
Les premiers ont terminé la course en à peine deux heures, félicitations à eux ! En récompense les trois premiers ont
respectivement gagné 300 000 Ar / 200 000 Ar / 100 000 Ar ainsi que les frais d’inscription à la prochaine course Nosy Be
Trail »

No Comment du 3 juillet 2014

lien: http://www.nocomment.mg/trail-makirun-entre-mer-et-montagne/

La deuxième édition du trail Makirun, le 14 juin dernier, a vu la participation de près de 90 coureurs venus pour certains de la Réunion. Un événement qui s’internationalise et fait de Nosy Be le nouveau rendez-vous de la course nature. 

Samedi 14 juin sur la plage d’Ampangorina. La foule amassée dans la cour de l’école ovationne Radiaval Dacy Randraniel dit Enel (numéro 25) qui franchit le premier la ligne d’arrivée en seulement 2 heures et 46 minutes. De belles performances malgré le manque d’équipement de certains coureurs, et de la solidarité. Après une rapide réhydratation et quelques étirements, Enel part à la rencontre de son ami Patrick Limbazara avec qui il franchira la ligne pour la deuxième fois, seulement dix minutes plus tard.

Pour cette deuxième édition, le parcours totalise 25 kilomètres et 3500 mètres de dénivelé cumulé et offre des points de vue tout azimut de l’île. Les coureurs sont amenés sur les hauteurs de Nosy Komba, à plus de 550 mètres, au coeur des plantations de café, de cacao et de vanille mais aussi en bord de mer. Les quelques 90 participants, résidents, locaux ou encore réunionnais ont su apprécier les beautés de cette île, à l’image de ce coureur qui s’exclame à l’arrivée : « Quelle vue de là-haut ! »

Ce trail « montagnard » se veut ouvert et convivial. Jérôme et Tony, initiateurs du projet, ainsi qu’Edmond et Vita Soa veulent développer une image positive de l’île tournée vers la nature et les événements sportifs. Cette année, l’organisation s’est améliorée, des « packages » sont proposés pour favoriser les inscriptions. Des pirogues font la navette et permettent facilement de traverser les cinq milles nautiques qui sépare Hell Ville ( Nosy Be) de Nosy Komba.

Autre nouveauté, une course pour les enfants. Ceux qui couraient derrière les grands l’an dernier ont leur propre course : 3 kilomètres et 350 mètres de dénivelé parcourus en 17 minutes pour le premier. Un autre défi est relevé : permettre aux jeunes de s’exprimer et de révéler leurs talents sportifs.

La journée s’est terminée avec la remise des prix, toujours dans une ambiance très conviviale et par un bal offert par l’équipe organisatrice à tous les concurrents, leurs sponsors et à la population locale. Souhaitons que cet événement perdure et permette de dégager des bénéfices afin de les réinvestir dans des actions similaires ou d’aider à développer des projets sur l’île comme le traçage de sentiers pédestres, le nettoyage du village ou le sponsoring de coureurs.

Flora Marivin

Tribune de Diego du 25 juin 2014

lien : http://latribune.cyber-diego.com/sports/38-omnisport/1315-maki-run-succes-pour-la-2eme-edition.html

Maki Run : Succès pour la 2ème édition

Nouveauté de cette deuxième édition, une course était organisée pour les enfants de 3km

avec 300m de dénivelé allant du village d’Ampangorina jusqu’à Ampitolova. 95 coureurs

étaient sur la ligne de départ le 14 juin dans le beau village d’Ampagorina sur l’île de

Nosy Komba pour le départ de la deuxième édition de la course Maki Run.

Cette course ayant à la première édition rassemblée 50 coureurs a vu cette année sa

participation augmentée à 95 concurrents, originaires de France métropolitaine, de la

Réunion, de Diego Suarez, d’Ambanja, de Nosy-be, de Fort-Dauphin, et Nosy Komba

dont 74 hommes et 21 femmes ; certains étaient des trailleurs aguerris, d’autres

nouveaux dans ce genre d’épreuve.

Le départ de la course a été donné dans le village d’Ampangorina à 7 heures du matin, et les

participants ont été bien encouragés par les villageois qui étaient venus nombreux assister à

cette course. Les participants ont parcouru 25 km et 3 600 m de dénivelé cumulé en traversant

la diversité de paysages caractéristiques de Nosy Komba : plantations de cacao, d’ylang ylang,

de café, forêt de bambous, en passant par des villages ou au bord de plages.

2h46 : temps record pôur le vainqueur

Le premier arrivé, Randrianel Radovial Docy 25 ans dit Enel, venant de Dzamandzar Nosy Be,

a effectué la course dans le temps record de 2h46 mn. Il est bien connu des coureurs pour

avoir déjà été 2ème à la Maki Run 2013, 3ème au Nosy Be Trail 2013. Le second, Patrick

Limbazara (2h56 ) a lui été premier à la Maki Run 2013 et 2ème au Nosy Be Trail 2013. 2h58

pour le troisième, Jaomanoro Felix dit Malice, de Andrekareky à Nosy Komba, 3ème Maki Run

2013, 7éme Nosy Be Trail 2013. Ces trois coureurs étaient sponsorisés par Maki Run et

participeront cette année à l’Isalo Raid et au Marathon de Diego Suarez. La première féminine

est Rabianty Harmazy, 19 ans, originaire d’Antsiranana du club HCAD (Heuro Club d’Athlétisme

de Diego Suarez) et sponsorisée par Rando Run OI a surclassé sa catégorie en 3h49min. La

deuxième féminine, Théoline Maridady, 33 ans, venant du village d’Ampangorina, a fini en 4h15

min, et la troisième Andrianjara Olivia 28 ans venant de Nosy-Be Hell-ville a effectué le

parcours en 4h18 mn.

Une course enfants

Nouveauté de cette deuxième édition, une course était organisée pour les enfants de 3km avec

300m de dénivelé allant du village d’Ampangorina jusqu’à Ampitolova. Le départ fut 15 minutes

après le départ des participants c’est-à-dire à 7h15. Le premier arrivé est connu sous le

surnom de Rapasy dans un temps de 17’50 minutes, le petit fils de Madame Yvonne, guide et

herboriste bien connue dans le village d’Ampangorina .

Dans l’après-midi, à 15 heures s’est déroulée la remise des lots aux participants gagnants de

cette course avec pour les premiers hommes et femmes 300 000 Ar., des inscriptions à l’Isalo

Raid, des trophées, des tee-shirts et des médailles, pour les deuxièmes 200 000 Ar., des

trophées, des tee-shirts, des médailles, et pour les troisièmes hommes et femmes seniors 100

000 Ar chacun, des trophées, des tee-shirts, et des médailles. Tous les finishers de cette

course se sont également vus remettre des médailles et des tee-shirts. Les enfants qui ont

participé à la course ont eux aussi reçu des récompenses. Les trois premiers chez les garçons

et les filles ont eu des trophées et des médailles, et tous les finishers des médailles.

Selon les participants, le parcours était difficile mais en même temps ils en ont bien profité en

admirant les paysages et la beauté de celui-ci. L’ambiance de la course, l’accueil des villageois,

ont aussi marqué les concurrents étrangers peu habitués à tant d’animation.

Rendez-vous pour

la 3ème édition

Selon les organisateurs Antony Poiron et Jérôme Miquel les objectifs de cette course sont de

permettre aux jeunes de la région de pouvoir s’exprimer et révéler des passions pour la course

en montagne, de contribuer à développer une vision positive de Nosy Komba en renforçant son

image d’île tournée vers la nature et les activités sportives afin de promouvoir la destination

Nosy Komba au niveau touristique. Dans leur discours de clôture ils n’ont pas manqué de

remercier leurs sponsors sans qui ils n’auraient pu organiser cette 2ème édition de la course

Maki Run par leur aide précieuse (Balade Malgache, Jardin Vanille, Florally, Komba

Madagascar, Nosy Komba Lodge, Tsara Komba Lodge, Orange, Nosy Be surprised, Nosy

Komba plongée, Nosy Be Trail, Tia confection, Rano Visy, Nosy Be Service Plus, Sirop

Baobab), les villageois de l’île Nosy Komba, tous les participants, les gendarmes venus

renforcer la sécurité durant cette course, la Croix Rouge, les polices fokontany…

Cette belle rencontre sportive s’est terminée dans la soirée au Maki Lodge par un bal

réunissant tous les participants et leurs accompagnateurs dans une grande ambiance festive au

Maki Run : Succès pour la 2ème édition

rythme malgache pour célébrer leur réussite. Les organisateurs préparent d’ores et déjà la

3ème édition et souhaitent qu’encore plus de sportifs viennent profiter de cette joyeuse fête du

sport et de la nature

MJ